top of page

La respiration en Pilates

Dernière mise à jour : 29 avr.

Le Pilates se sert de la respiration de différentes façons, les objectifs sont d'accroître l'efficacité des exercices, d'influencer le rythme respiratoire sur la dynamique du mouvement, d'éviter de bloquer la respiration en créant des tensions musculaires et une augmentation de la pression sanguine. Chaque manière de respirer donne forme au mouvement en le transmettant une dynamique.


Rythme respiratoire imposé


La respiration est un mouvement en soi. Ce n'est pas seulement un geste statique et interne car il demande la mobilisation de plusieurs muscles, les mêmes muscles qui permettent d'ailleurs de maintenir une posture correcte et un alignement du corps.


« Les exercices de Pilates proposé doivent suivre un rythme respiratoire bien précis. Certaines phase du mouvement demande à ce que l'on inspire, tandis que d'autres appellent à l'expiration. En prenant l'habitude d'expirer automatiquement sur la phase qui demande plus d'effort, on évite de produire des tensions musculaires et une augmentation de la pression sanguine potentiellement dangereuse. »*


Respiration Latérale ou respiration costale


Cette respiration est une de plus importantes et « elle met l'accent sur l'expansion latérale de la cage thoracique, ce qui nécessite de conserver les muscles profonds de l'abdomen engagé aussi bien sur l'inspiration que sur l'expiration. Elle s'oppose à la respiration diaphragmatique ou abdominale, qui joue sur l'abaissement du diaphragme durant l'inspiration et le relâchement de la paroi abdominale, le ventre s'échappant vers l'avant.


L'une des raisons de recourir à la respiration latérale est qu'elle oblige à garder le centre abdominal engagé pendant toute la durée de l'exercice, ce qui a pour effet, d'une part, d'aider à l'exécution correcte des mouvements et, d'autre part, de protéger le bas du dos. »*


Lorsque vous exécutez cette respiration, n'essayez pas de la forcer, vous ne feriez que créer de la tension. L'engagement du centre abdominal doit être adapté aux exigences de l'exercice. Il y a une expansion latérale de la cage thoracique pas seulement parce que les poumons se remplissent d'air mais aussi parque le diaphragme s'abaisse dans la région abdominale, comme s'il se déplaçait.



Respiration active


« Elle est utilisé dans certains exercices de Pilates, un rythme respiratoire déterminé agit sur la dynamique du mouvement. Dans l'exercice Hundred (La centaine), l'expiration est non seulement forcée, mais aussi rythmée du fait de la contraction active et progressive des intercostaux internes. L'inspiration suit le même schéma, mais cette fois avec contraction progressive des intercostaux externes. Pour cet exercice, l'inspiration et l'expiration se font chacune sur cinq temps, et la contraction des muscles s'accentue à chaque temps. »*


 

* Rael ISACOWITZ, Karen CLIPPINGER, Pilates, Anatomie et Mouvements, Paris, Editions Vigot, 2012, p. 7.



10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page